J'aime autant vous dire...

heu...

12 août 2007

Voisinage bien-aimé

schema_oeuf

Mes voisins sont fantastiques... S'il me manque un oeuf pour mes crêpes, ou qu'ils ont besoin d'un peu de lessive, on passe se voir... Parfois untel m'apporte un bout de tarte et me propose d'arroser mes plantes vertes pendant une absence prolongée... Une véritable petite communauté qui se serre les coudes! NON mais je plaisante, vous croyez vraiment que ces clichés de feuilletons existent dans la réalité, hein? Et que j'allais vous raconter comment j'ai rencontré l'homme de ma vie en toquant au numéro 5 dans l'immeuble d'en face? Tss.

Eh bien, j'ai le regret de vous annoncer que non, ça n'existe pas un voisinage comme ça, tout comme le lapin de Pâques d'ailleurs (comment ça vous n'étiez pas au courant?).
Bon alors au bout d'un moment, on finit par accepter la réalité et par s'habituer aux voisins qui pissent tous les 3 soirs dans la rue et à l'odeur florale qui s'en dégage (hum) par ces temps de chaleur... On se fait aux jeunes cons qui squattent en bas de chez soi jusqu'à 5h du mat en fumant des pets et se vantant avec des rires de hyènes de leur dernière garde à vue... On s'habitue aussi à celui qui vide son garage tous les deux jours dans la rue, et qui fait une expo de mobylettes sans âges, de télés foutues, de tout un bric à brac aussi mystérieux que ses surprenants rots d'outre tombe (si, si). (D'ailleurs je n'ai toujours pas compris quel était son but). Et au jeune blond (c'est une teinture mais le cerveau semble d'origine) qui, lorsque vous vous penchez pour caresser un mignon petit chat, vous taxe d'un "eh madame, il a l'sida le chat".

 

Mais là, j'avoue que je ne les suis plus moi ces gens. Cette nuit, vers 5h, je suis réveillée par ce CHARMANT jeune homme qui hurle à hauteur de toutes les 2 secondes "Anthony - Anthony - Anthony - Anthony - Anthony - Anthony - Anthony" sur un ton ma foi peu cordial et atteignant des décibels guère tolérables à cette heure avancée de MON sommeil. Je suppose qu'il s'est mis d'accord avec l'autre rotteur de voisin pour faire CH... tout le quartier, puisqu'un quart d'heure plus tard, replongeant peu à peu dans les limbes du sommeil, j'entends cette fois ci un raffût pas possible, genre le type il vide son garage en balançant son bordel contre les murs et la porte du garage, et bouge pendant 107 ans un truc en métal non-identifiable qui couine affreusement (vous savez, le genre de bruit aussi hérissant qu'une craie qui crisse sur un tableau noir). Puis il déplace sa voiture, puis s'arrête, puis recommence son foutoir, puis redéplace sa caisse, ça a duré assez longtemps pour que je me lève et regarde par la fenêtre la source de ces "petits" désagréments... Mais le truc c'est qu'il y a un lampadaire accroché exactement à 10 cm de ma fenêtre, ce qui fait que j'ai été aveuglée comme un moucheron et n'ai absolument rien pû voir de ce qui se passait. Je me suis lâchement laissée retomber comme une masse sur mon lit et voilà.

Quelquefois je me dis, quel bonheur ce serait d'habiter dans une baraque loin de tout, au milieu des champs et du silence... Puis je me m'y imagine, seule, en pleine nuit, au milieu de nulle part... et là, me connaissant, je me dis que finalement il vaut mieux que j'ai des voisins. Parce qu'avec les films de psychose que je suis capable de me faire la nuit au moindre petit bruit suspect... ce serait pas raisonnable.

Resize_of_DSCN2935

paryoyotte à 12:00 - Humeur du jour - Blablas de qualité [3] - Permalien [#]

Commentaires

    je ne suis pas au milieu

    de nulle part mais j'habite une rue où il est possible de dormir fenêtres et volets ouverts (l'été) et même quelques fois porte ouverte (seulement quand j'oublie de la fermer, ce qui arrive) Quand nous mangeons sur la terrasse les oiseaux volètent autour de nous et la nuit les hérissons viennent manger les croquettes des chats. Ah! Ah! comme on dit chez moi : nananère, bisque, bisque rage!!!

    Posté par danycab, 14 août 2007 à 15:38
  • OOOoH ! La grande méchante danycab ! c'est pas gentil de venir me narguer comme ça hein !
    Heureusement à l'arrière il y a un jardin où on peut se reposer au chant des cigales avec des abeilles qui volètent autour des fleurs... Et toc !

    Posté par yoyotte, 15 août 2007 à 11:33
  • très joli blog

    Posté par anouk, 16 août 2007 à 21:54

Poster un commentaire